“L’image numérique s’anime imperceptiblement. En fond de décor de pyramides et sous un ciel chargé de nuages rouges et verts, de minuscules personnages, charrettes et voitures glissent sur un sable bleu. À l’aide d’écrans, de LED, de projections, le plasticien Nikolas Chasser Skilbeck manipule la matière des images en lui conservant toujours une part de réalisme. Qu’il s’agisse d’une cascade, d’une vague ou d’une scène plus large, la réalité pixellisée se dérobe pour laisser place à un monde poétique fragile et inquiétant. Un jeune créateur d’art visuel à découvrir.”

Frédérique Chapuis
Journaliste et commisaire d’exposition
Extrait de Nikolas Chasser Skilbeck : Egyptian Paths 
Télérama